Ouvertures > Entrer dans le détail des faits > Le 5 décembre 2004 : un assaut de « construction workers » (Chine)    





Le 5 décembre 2004 : un assaut de « construction workers » (Chine)




Descriptif et analyse ne se basent ici que sur trois documents, dont aucun ne traite seulement et spécifiquement des faits relatés, toujours associés à des commentaires sur ceux de Qinzhou (voir le compte-rendu), et à un point sur la réaction de l’Etat face à la multiplication des faits de révolte en Chine pour ce qui concerne la dépêche de Reuters. De plus, les informations sur ces faits sont extrêmement ténues, davantage que pour tous les autres comptes-rendus sur la Chine, où on constate souvent des manques en la matière.


Voilà ce qui peut-être dit : le dimanche 5 décembre 2004, dans la province du Shanxi, sans doute dans le comté de Wanrong (peut-être s’agit-il de Wanggong), « 200 ouvriers du bâtiment », aux volants de 12 camions et voitures, forment ce qui ressemble à une sorte de commando, et se dirigent vers les bureaux de l’administration de la circulation, pour exiger la libération de deux des leurs arrêtés suite à un accident de la route. Deux flics sont renversés et tués. Des voitures de flics sont prises pour cibles, leurs vitres brisées. D’après le Beijing South Daily, un commissariat est attaqué. Encore plusieurs flics sont blessés. 4 ouvriers sont arrêtés. Puis, on n’en sait pas plus.

A partir de cette description, ces faits se différencient des autres mis en évidence pour la Chine, par deux aspects principaux : la faiblesse du nombre de participants, et leur unité corporatiste. Pour autant, l’offensive apparaît intense, en tant que nouvelle charge contre des représentants et défenseurs d’un Etat décidément sacrément secoué.



Première rédaction en janvier 2005, révisé pour publication en mai 2007


Documents utilisés :

04-12-08 - Swissinfo -- Violent protests erupt in China
04-12-09 - Times  -- Beijing alarm as riots against poverty spread
04-12-10 - Reuters AlertNet -- China crime chief urges end to social conflicts



    Le 5 décembre 2004 : un assaut de « construction workers » (Chine)

<- ... ->
Invitations au Débat sur la Totalité